Le Centre suisse de la construction métallique (SZS) a travaillé, en collaboration avec des spécialistes, à l’actualisation des valeurs UCE 2014 et à une déclaration EPD conforme à la norme EN 15804. Ces valeurs s’appuient sur les nouvelles données issues de la production de profilés en acier de 5 aciéries, qui, ensemble, fabriquent et livrent près de 90 % des profilés utilisés en Suisse.

Les UCE et l’EPD du SZS s’appliquent aux profilés en acier et aciers plats ouverts, laminés à chaud d’une largeur inférieure à 600 mm et couvrent ainsi les éléments de construction métallique et de charpentes métalliques les plus courants du bâtiment. Les nouvelles valeurs sont nettement plus basses qu’avant et montrent que l’utilisation de profilés en acier contribue grandement à la construction durable. Selon le domaine d’utilisation des profilés, leurs valeurs par kilo sont identiques et peuvent même être meilleures que celles d’un élément en bois, dans certains domaines.

En juillet 2014, les nouvelles valeurs UCE pour les profilés en acier ont été présentées dans la liste actualisée « Ecobilans dans la construction », élaborée par la KBOB, eco-Bau et l’IPB ; elles seront également disponibles l’année prochaine sous la forme d’une déclaration environnementale de produit (EPD, Environmental Product Declaration). Intégrées dans les écobilans, ces nouvelles valeurs permettent de procéder à une évaluation précise et actuelle des éléments en vue d’une construction durable.

L’évaluation réalisée à l’aide de la méthode de saturation écologique (ou méthode des UCE), qui s’appuie sur la politique environnementale suisse, présente un tableau complet des effets environnementaux des éléments de construction. Les UCE quantifient la pollution environnementale due à l’utilisation des ressources énergétiques, du territoire et de l’eau douce, à la pollution de l’air, des eaux et des sols, ainsi qu’à l’élimination des déchets. (Source : données de l’écobilan)

Les éléments de construction doivent toujours être comparés en fonction de leur utilisation dans l’ouvrage (bâtiment). Le rapport fonctionnel est essentiel, et la base de référence doit toujours être clairement indiquée.

L’étude d’un élément fonctionnel, comme un pilier (poids défini, longueur de flambage, etc.), une poutre (longueur, poids, etc.), une halle ou un bâtiment (dimensions, fondations, etc.) peut se faire de manière globale et permettre ainsi des comparaisons. Le démontage et l’élimination des éléments (fin de cycle) sont également pris en compte.

Alors que par le passé (données de l’écobilan de juillet 2012), un kilo de profilés en acier était évalué à 2710 UCE, il n’est aujourd’hui plus que de 999 UCE (profilé en acier nu). A titre de comparaison, deux dérivés du bois ont été sélectionnés pour représenter la filière bois : un bois massif épicéa, séché à l’air, raboté de 388 UCE et un bois lamellé-collé, colle MF, zone humide de 995 UCE.

 

Un comparatif intéressant des écobilans de différents types de construction de halles ainsi que des informations complémentaires sur la durabilité sont disponibles sur:

Link Bauforumstahl

 

Öko-Stahl             StahlPromCH_Logo2_450px

 

SZS Logo