En Suisse, les normes nationales de structures porteuses SIA 260 et suivantes restent en vigueur. Un des points importants pour la construction métallique est cependant le changement relatif à la qualification des fabricants, qui sera remplacée par les nouvelles classes d’exécution. Les qualifications des fabricants correspondantes H1 à H5 sont modifiées et remplacées par les nouvelles classes d’exécution (EXC4 à EXC1) selon la norme SN EN 1090-2.

Un fabricant doit être en possession des certificats (organe de contrôle interne, certificats de soudage) correspondant à la classe d’exécution requise, de sorte qu’il puisse réaliser l’élément de construction ou la structure en question.

 

Détermination des classes d’exécution

  • Les critères de sélection ou de classement d’un élément de construction ou d’une structure se trouvent dans la norme SIA 263-1 y c. le rectificatif C1 et les normes SN EN 1090-2 et suivantes.
  • Lors du choix de la classe d’exécution, il est important de manière générale de ne pas exiger une classe d’exécution inutilement élevée. Une classe d’exécution supérieure implique des coûts de surveillance de la qualité et de contrôle plus élevés.
  • La classe d’exécution (EXC1 à EXC4) d’une structure peut également varier selon l’élément de construction.

Mise en soumission des travaux de construction métallique (au plus tard à partir du 1er juillet 2015)

Pour les produits de construction qui relèvent de la Loi sur les produits de construction et pour lesquels aucune dérogation ne s’applique, les classes d’exécution correspondantes (ou les critères nécessaires pour le choix des classes d’exécution, voir le point 4) doivent être données à la place des anciennes catégories de fabrication, de sorte qu’aucun obstacle au commerce ne soit créé. Les dérogations sont énumérées dans la Loi sur les produits de construction.

La mise en soumission peut être faite, par exemple, avec le complément «EXC … ou équivalent», ce qui devrait rendre possible que les fabricants ne peuvent pas être exclus avec les anciennes qualifications des fabricants selon la SIA. La décision par rapport à une «équivalence» doit être par le maître de l’ouvrage ou par le bureau d’études. Il est important que les dispositions convenues entre les parties soient documentées et acceptées

 

pdf-solidPlus amples renseignements                                            pdf-solidCorrectif